Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


The Blood Spaterred Bride

Publié par Tuco sur 4 Février 2017, 17:21pm

Catégories : #Démoniaque, #Vampire

Susan vient de se marier avec l'homme de sa vit et enménage dans un luxueux manoir en campagne. Rapidement, elle se rend compte que son mari joue à des jeux sexuels plutôt intenses avec elle et qu'ils prennent des proportions inquiétantes. Elle découvre une étrange peinture dans le sous-sol, Camilla, une ancêtre qui aurait tué son mari durant sa lune de miel. Le lendemain, le mari de Susan découvre une femme magnifique, enterrée de la sable, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à la peinture du sous-sol. Susan est naturellement attirée vers elle et a des visions épouvantables de meurtre.

 

THE BLOOD SPATERRED BRIDE entre parfaitement dans la mode du cinéma de genre érotique du début des années 70. Ces films étaient rarement transcendants, mais possédaient une élégance marquante et avaient généralement une réalisation de qualité. Ce film espagnol n'en fait pas exception. C'est franchement jolie et certains plans sont absolument sublimes. Si vous aimez les films de genre avec des intérieurs somptueux et une utilisation parfaite de l'environnement, ce film est un exemple à suivre. On joue évidemment avec l'atmosphère, peut-être un peu trop dans la première heure, qui est tantinet trop lente. Par contre, tout ce travail rapporte vers la fin, plus rythmé, plus prenante et plus graphique. Sauf que la fin elle-même ne risque pas de satisfaire, sachez-le, on y sent une certaine paresse. Le film offre cependant une des scènes les plus étranges et géniales que j'ai vues du cinéma d'exploitation des années 70, quand le mari va sur la plage et découvre une femme nue, enterrée dans le sable avec un tuba dans la bouche. Au final, BLOOD SPATERRED BRIDE donne tout le long l'allure d'un rêve, bien étrange et peut-être que ça en était un au final. Pas parfait du tout, mais définitivement un film à voir pour ceux qui s'intéressent au genre. 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents