Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Die, Monster, Die!

Publié par Tuco sur 4 Février 2020, 01:01am

Catégories : #Science goes Mad

Stephen Reinhart se rend dans un village Anglais isolé pour rencontrer sa petite amie, sauf que l'annonce même de son arrivée pour rencontrer la famille de sa prétendante l'amène au rejet des locaux qui ne veulent pas entendre parler de la famille Whitley. Alors que sa copine est contente de le voir, le père de cette dernière lui dit immédiatement de partir. Stephen trouve son comportement étrange et se rend compte que le père de sa belle fait de drôles d'expérience dans son manoir. 

 

Je suis un public facile avec les films d'horreur du style gothique, mais je dois dire que ce DIE, MONSTER, DIE! m'a quand même profondément enmerdé. Le scénario prend un temps fou avant de se révéler un peu et on semble meubler beaucoup avec un nombre incalculables de marches discrètes dans des couloirs sombres, dans des scènes ne menant souvent à rien. Le climax est non-seulement la seule scène vraiment intéressante du film, mais elle a une sacrée intensité, au contraire du reste du métrage qui est mou et chiant. Notre ami Karloff est comme toujours tout à fait on point et joue le vieux scientifique fou et rongé de remords avec élégance, on se demande cependant comment il peut se déplacer aussi vite dans sa chaise roulante dans ce gigantesque manoir. Les autres acteurs par contre, sont faibles au mieux.  Peut-être que si vous êtes un fan du genre, vous allez apprécier, j'ai eu le goût d'avancer le film durant sa quasi-totalité. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents