Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Phantom of the Opera

Publié par Tuco sur 28 Décembre 2007, 19:56pm

Catégories : #Fantôme

The-Phantom-of-the-Opera.jpg

On se prépare à mettre en scène la légende de Jeanne d'Arc dans un opéra de Londres et malheureusement pour la troupe, quelqu'un semble bien décidé à gâcher le tout. La chanteuse principale est harcelé par une voix mystérieuse dans sa loge, les tambours sont brisés et... un homme pendu apparaît soudainement pendant un numéro. Harry Hunter, le producteur, décide avec une jeune chanteuse de résoudre le mystère mais malheureusement pour lui, sa compagne est kidnappée par le Fantôme de l'Opéra, qui mène la jeune femme dans son antre dans le but d'en faire une parfaite chanteuse. Dans le seul but, de se venger de celui qui l'a défiguré.

Adaptation assez libre de la Hammer du roman de Gaston Leroux, on peut dire que le tout se tient bien et que les nouveaux éléments sont très intéressants. D'ailleurs le film à quand même un élément se rapprochant du roman de Leroux puisque cette version ressemble plus à un roman policier qu'à un film d'horreur. Offrant dans le dernier vingt minutes, une belle résolution de l'énigme mais aussi, un dénoument final malheureusement facile.La réalisation de Terence Fisher se démarque parfois avec des close-up efficaces et un bel enthousiasme durant les scènes d'opéra. Les décors sont sublimes, la caverne du fantôme surtout qui a inspiré un certain Tim Burton pour son BATMAN RETURNS. Les acteurs font un bon travail, Heather Sears surtout, pétillante dans le rôle de Christine. On remarquera aussi l'ajout de l'assistant du fantôme, un espèce d'Igor retravaillé qui est joué avec beaucoup d'intensité. Herbert Lorn en fait un peu trop en jouant le fantôme, gesticulant parfois sans raisons apparentes. On exploite aucunement le côté romantique de l'histoire ni la voie de l'horreur, ce qui risque d'en décevoir plusieurs. Le rythme est assez lent et l'intérêt est plutôt moyen jusqu'à la dernière demie-heure. Au final, une adaptation intéressante et assez casse-cou mais qui malheureusement, n'est pas très marquante.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents