Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


The Terror

Publié par Tuco sur 24 Avril 2008, 01:14am

Catégories : #Fantôme



France, 18ième siècle, le lieutenant André Duvalier perd accidentellement de vue son régiment. Il se retrouve près des côtes et voit une magnifique jeune femme, magnifiquement hypnotisante. Duvalier la suit et doit assister épouvanté à la noyade de la jeune femme dans la mer. Notre héros est ensuite attaqué par un affreux oiseau qui lui fait perdre conscience. Il se réveille chez une étrange dame et un homme presque muet. André pose des questions sur la jeune femme mais la vieille dame reste de marbre et affirme ne pas la connaître. L'autre homme par contre, lui dit que pour la sauver, il devra se rendre au château du Baron Van Leppe. Guidé non seulement par le désir de sauver la jeune femme, mais également par les apparitions étranges de cette dernière, le lieutenant Duvalier se rend au château où il découvre que la jeune femme est la femme du baron, morte depuis vingt ans. Quel rôle a joué le Baron dans cette mort et pourquoi le fantôme de la jeune femme revient-il d'entre les morts?

IMDB recense Corman, Coppola, Monte Hellman, Jack Hill et Jack Nicholson lui-même à la réalisation du film. Corman a utilisé les mêmes décors que pour son autre film THE CROW et le film a été tourné en QUATRE JOURS! Du grand Corman! Le film en tant que tel est plaisant mais oubliable, la première moitié du film est vraiment très intéressante, avec les apparitions du fantôme, l'atmosphère glauque, le désir du spectateur de voir où tout celà va arriver. Plus le tout s'éclaircit et plus ça devient ennuyeux, le personnage principal devient assez irritant et les dialogues n'en finissent plus. Je dois dire que j'ai adoré le moment où l'oiseau ARRACHE les yeux d'un des personnages dans une scène montée de mains de maître. Sinon, c'est bien, ça a un attrait non seulement car c'est un Corman mais également car on a la chance de voir Boris Karloff et Jack Nicholson faire des scènes ensemble. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents