Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


King of Kong

Publié par Tuco sur 29 Mai 2008, 02:04am

Catégories : #Documentaire


Explorons ensemble le monde du jeu vidéo mais plus précisément celui des jeux d'arcade. Billy Mitchell est depuis plus de vingt ans le champion incontesté de Donkey Kong, au point où qu'il en vient à se prendre pour un quasi-Dieu intouchable, devenant une vedette internationale à l'égo égalant presque son charisme. Mais un jour, un inconnu envoi une cassette où il bat à plate couture le record de Billy Mitchell. Cet homme, c'est Steve Wiebe, père de famille et professeur de chimie, un total average joe qui n'a jamais vu la chance lui sourire. L'organisation responsable de comptabiliser les records envoient des inspectateurs chez Steve (Un de ses inspecteur est Billy Mitchell lui-même), et après être entré sans permission dans sa demeure et après avoir fouillé l'arcade de Steve sous tous les angles, on annule la prestation de Steve Wiebe, la machine n'étant ''supposément'' pas dans les règles. Steve est abattu par la nouvelle mais décide de prendre sa fierté en main et d'aller dans une compétition avec public pour montrer ce qu'il vaut et c'est le début d'une autre aventure...

L'histoire de Steve Wiebe est incroyable et méritait sans aucun doute son documentaire. L'exploration de cet univers plein de personnages assez pathétiques est passionnante et fait rire autant qu'elle fait pleurer. Le traitement est selon les bases du récit américain, un héros rabattu qui remonte la pente pour et affronte son adversaire (pas gentil) à la fin. Un choix judicieux, car c'est rigolo de voir tous les codes que nous connaissons mais installés dans un environnement que je vais qualifier de marginal (je vais être gentil), avec ses trahisons, ses amours et ses déceptions. Autant Steve Wiebe est d'une simplicité et d'une bonté attachante, autant Billy Mitchell est montré comme le pire des cons et comme un hypocrite épouvantablement détestable. Le moment le plus mémorable du film est quand Billy bat le record de Billy devant public et qu'un des ''disciples'' de Billy va avertir tout le monde autour pour le ''killer screen'' dans le seul but d'ajouter de la pression sur Steve et le faire flancher. Définitivement à voir, KING OF KONG trace un portrait remplit de jugements mais en même temps, indéniablement intéressant sur un univers qui nous échappe. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents