Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Children of the Living Dead

Publié par Tuco sur 6 Août 2008, 02:54am

Catégories : #Zombies


1987, le violeur et pédophile Abbot Hayes disparaît mystérieusement de la morgue après son éxécution. Peu de temps après, une infection de zombie meutrière fait rage dans la petite communauté où il vivait. Le problème se règle mais 14 ans plus tard,  après qu'un entrepreneur déplace le cimetière dans un pit de sable, les zombies et Abbot Hayes réaparaissent!

Je m'attendais vraiment à la pire merde du monde, tout le monde parle en mal de ce film, un peu comme DAY OF THE DEAD 2: CONTAGIUM que j'avais vraiment aimé. Ici, même si niveau qualité ce n 'est pas la fête, je trouve que CHILDREN OF THE LIVING DEAD se débrouille bien avec le peu qu'il a, que le tout prend une sauce assez nanarde et pas déplaisante. Quelques éléments me font bien sourire, la présence de Tom Savini dans le premier dix minutes qui se veut et de loin le meilleur moment du film mais celui qui se démarque le plus ici c'est bien le personnage de Abott Hayes, invinciblement drôle et hilarant à voir aller. Sa démarche, son style, ses expressions et cette étrange scène de 3 secondes où on le voit traverser une route en dansant, putain je l'adore.

Tor Ramsey. le réalisateur a écrit sur IMDB une lettre d'excuse pour ce qui est selon lui, un véritable outrage cinématographique, affirmant que le film a été mal monté et que le producteur principal du film n'y connaissait rien. On peut comprendre sa déception, néanmoins j'ai trouvé ce film drôlement amusant et divertissant. Si vous êtes fan du genre, à voir. Si non, passez votre tour car niveau Zombie, il y a d'autres choses à voir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents