Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Total Recall

Publié par Tuco sur 4 Octobre 2008, 21:44pm

Catégories : #Société future


On peut se poser des questions sur le fondement de sa réalité quand toutes les personnes que l'on connaît ne sont pas qui ils prétendent. Douglas Quaid travaille dans la construction sur la planète Terre mais rêve à toutes les nuits de la planète Mars. Il décide donc d'aller dans une agence de voyage virtuelle et l'expérience vire un drame quand la machine, révèle en Quaid une personnalité d'agent secret qu'il avait de caché en lui. Malheureusement, avec cette révélation, tous ses proches se mettent en quête pour l'éliminer, même sa femme. Quaid découvre que la vérité sur la situation se trouve sur Mars et qu'il doit rejoindre un groupe criminel underground à destination. Mais comme ses ennemis se prétendent tout de même ses amis, qui sont vraiment ses alliés dans ce monde où la réalité semble si maléable?

Budget conséquent mis à la disposition d'un réalisateur casse-gueule, TOTAL RECALL est du culte pendant tout le visionnement. Le concept du film est original et hyper intéressant, on ignore où débute ou arrête la réalité, on plonge dans un univers où on a pas le temps de penser car bordel, ça tire, ça explose ou ça vire dans un espèce de trash visuel à tout moment. Verhoeven a encore une fois mis toute la gomme pour divertir et en même temps faire jouir l'intellectuel en nous avec quelques moments d'une intelligence surprenante et un scénario avec des surprises ma foi assez excitantes. Il faut mentionner les effets spéciaux magnifiques qui aident incroyablement l'expérience, on y va avec des effets classiques terriblements classes, trash et qui parfois foutent la trouille! Ces fameux visage sans oxygène, inoubliables! Où ce fameux chef de gang, vivant sur le corps de son compatriote. Et bon, oui, il faut le mentionner, la femme à trois seins. Peut-être que le film traîne un peu en longueur vers la fin, et que le rythme éffréné vient jouer vers la fin contre le film. Mais reste que, Total Recall est du bon culte, à déguster avec plaisir en potes ou seul, dans un esprit nostalgique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents