Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Planet of the Vampires

Publié par Tuco sur 28 Janvier 2009, 03:02am

Catégories : #Rencontre du Troisième Type



Dans un futur pas si lointain, deux vaisseaux spatiaux sont envoyés pour explorer l'Étrange planète Aura. Au moment de l'atterrissage, on perd contact avec un des vaisseaux. Les membres de l'autre d'Équpe découvrent que leurs collègues se sont étrangement entretués, ne laissant aucun survivant. Enfin, c'est ce qu'il croyaient, mais les morts se réveillent, se révélant être des parasites extraterrestres qui prennent des corps humains.

Avec un scénario qui n'a rien d'exceptionnel, Mario Bava a tout de même trouvé le moyen de faire un véritable film culte de la science-fiction. Bava surcharge son image avec des décors, des couleurs et des structures fascinantes qui viennent donner un cachet inoubliable à l'oeuvre. Le séclairages sont sublimes, on y croit presque à cette planète reconstituée, à ces costumes ridicules et à ces flingues qui ont plutôt l'air de fusil de lave-auto. Certaines scènes sont vraiment remarquable, comme une où notre héros dans une caverne inquiétante découvre les vertus de certains objets inexpliqués, la scène terrible où les morts se réveillent et la fin, parfaitement cliché et satisfaisante. Le film se révèle un véritable catalogue des l'effet spéciaux cheapettes mais qui fonctionnent. Certes le rythme est très lent, c'était voulu et même si ça ne fonctionne pas toujours et que parfois on s'enmerde, on comprend le but de l'entreprise. La menace, monte, monte, monte de manière croissante et personne ne peut vous venir en aide sur cette planète désertique et venteuse. Elle a le rythme de ces créatures, qui agissent lentement pour prendre peu à peu, petit à petit contrôle de notre équipage. Sans aucun doute, le fleuron italien de du voyage dans l'espace italien, et un autre exemple de l'énorme talent du maître Bava.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents