Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Wilderness

Publié par Tuco sur 24 Mars 2009, 02:46am

Catégories : #Action et Aventure


Des délinquants juvéniles aux attitudes bien discutables font un petit voyage de survie sur une île isolée où ils découvrent aussi un campement de jeunes filles avec aussi les mêmes problèmes qu'eux. Le lendemain, les deux responsables du groupe se font sauvagement assassiner par un maniaque avec des chiens sanguinaires. Rapidement, les adolescents doivent faire équipe entre eux si ils veulent survivre mais Steve, le bully du groupe qui a poussé un des jeunes à se suicider avant le voyage ne l'entend pas du même oeil et va tout faire pour survivre et ce même si les autres doivent y passer. Caleb lui, le plus mystérieux du groupe, tente de son côté de sauver tout ceux qu'il peut. Deux idéologies s'affrontent donc, dans une situation où l'humain est poussé à la limite du vivable.

Un survival très surprenant, qui sort un peu de nulle part et qui est vraiment très intéressant. Michael J. Bassett avait d'abord fait un très honorable et je dois dire plus intéressant DEATHWATCH mais son WILDERNESS est tout même très intéressant et pas ennuyant une seconde. Avec un décor inspirant, de jeunes acteurs prometteurs et un scénario conventionel mais bien utilisé, WILDERNESS réussi à nous enmener dans cette forêt crasseuse où doivent survivre des personnages souvent antipathiques mais qui cachent tous, même derrière leurs gestes les plus crapuleux, une faiblesse qui ne rend les actions que plus horribles. Ce n'est pas effrayant, mais c'est  tout de même très troublant. Bassett nous lance une quantité assez importante d'effets gore en pleine gueule,  il veut nous choquer, il veut nous faire bouger et adios l'imagination.Le filon d'exploitation est plutôt mince, on s'enfuit, un se fait avoir et ça se poursuit. Bassett réinvente bien son scénario et trouve même le moyen de nous surprendre, les cadavres s'accumulant plus à cause des poursuivis qui n'ont aucune morale que du poursuivant. Certainement pas transcendant, néanmoins très intéressant et à découvrir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents