Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Ninja Champion

Publié par Tuco sur 24 Juin 2009, 16:36pm

Catégories : #Arts Martiaux


Un couple est attaqué en pleine forêt par trois truands qui décident tant qu'à faire de violer la jeune femme. Quelques mois plus tard, cette même jeune femme débute une quête de vengeance en tentant d'éliminer les trois salopards, qui en plus d'être des pas fins sont également des voleurs de diamants. Le mari de la jeune femme ( oh God...) est agent d'interpol et tente à sa façon de régler le problème des criminels mais un groupe de ninjas malveillant n'entant pas la chose du même oeil.

J'y pige que pouic à cette histoire et ce même après deux visionnements. Incohérences par-dessus incohérences dans une espèce de macédoine de stupidité scénaristique. on nous amène quelque part, pour nous foutre ailleurs, et au moment où on pense qu'on va rester sur un sujet pour développer un minimum de cohérence, OUPS DANS TA GUEULE NON PASSONS À UNE HISTOIRE DE NINJA! Car oui, y'a du ninja et ils ont eu le courage d'essayer de coller le 15 minutes de Ninja avec l'heure et quart de film de vengeance sans qu'il n'y ait aucune interaction avec les personnages, autant vous dire que c'est assez hilarant à voir, que les scènes de remplissage de téléphone sont horrible et qu'on écoute le tout avec un certain plaisir pour voir jusqu'où on va se rendre. Tellement débile qu'il devient une comédie, NINJA CHAMPION regorge de scènes puissantes comme par exemple celle où notre jeune femme attaque un des criminels avec un cordon de soulier (?) mais dont le montage sonore laisse supposé que c'est le fouet avec le plus de vélocité du monde, un combat de ninjas absolument débile dans un parc pour enfants, un combat où les ninjas sortent des parasols d'absolument nulle part, une scène ensuite de poison sur des tétines, dialogues qui semblent toujours être du remplissage et un méchant chef de ninja magnifiquement ringuard et joué avec l'assurance d'une couille par un Pierre Tremblay qui fait de son mieux dans son rire diabolique. NINJA CHAMPION vaut absolument le visionnement pour tous ses défauts, un espèce de condensé de tout le mauvais goût possible rassemblé en un seul film ninjesque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents