Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Taken

Publié par Tuco sur 7 Juillet 2009, 01:25am

Catégories : #Action et Aventure




Ah, laissons notre cerveau dans le tiroir un instant et laissons-nous transporter par la magie de la tatane. On a un regard cynique sur l'action depuis l'apogée du genre au début des années 90, et on remarque un nombre plutôt nombreux de film d'action qui sont fait en sachant qu'ils font de l'action et de ce fait, ne se prennent que peu au sérieux. Taken est assez sérieux, mais on a joué avec les codes pour reconstituer le concept dans un but de plaisir court et intense.

Un agent du gouvernement retraité, minutieux et calculateur entend en direct l'enlèvement de sa fille, en voyage en France, par des trafficants du sexe qui veulent en faire une esclave. Papa jure au vilain qu'il va les décimer et se fait dire qu'il a 96 heures pour la retrouver avant de la perdre définitivement. Il va donc aller à Paris et par lui-même, va foutre le bordel dans le commerce d'esclave sexuel jusqu'à ce qu'il puisse trouver sa fille.

Je vais d'abord vous parler de ce que j'ai le plus aimé. Je pourrais vous dire l'action, car elle est vraiment électrisante, l'épuration du récit ou la réalisation nerveuse mais non. Liam Neeson EST FABULEUX. Ça aide toujours d'avoir un véritable acteur dans un film à la profondeur suspecte, quand en plus on trouve le moyen de rendre cet acteur Bad Ass, le film est pratiquement déjà gagné. Liam Neeson vient donner de la viande autour d'un os bien fragile et porte le film magnifiquement sur ses épaules et lui donne une crédibilité qui peut bien expliquer son succès. C'est cliché, on a tous déjà vu une histoire de la sorte mais Neeson fait un travail très convaincant dans un rôle qui aurait bien pu foutre toute sa carrière en l'air. Neeson est sophistiqué mais il a de la présence et on croit à chacune de ses tatanes, ce qui est assez surprenant en sachant qu'il a 56 ans, mais qu'il détruit pratiquement tout le traffic sexuel de Paris en seulement 3 jours.

Sinon c'est de l'action fait avec une belle puissance. Ce que j'ai toujours détesté du genre c'est quand on permet du temps, quand on s'éternise ou quand on est malhonnête scénaristiquement et quand on en donne pas pour la peine. Taken n'en a rien à foutre de son scénario, il tient sur deux pages de toute façon. 20 minutes de présentation du personnages, de sa famille, de sa fille, de sa salope de femme et du fait qu'il peut nous péter la nuque avec un doigt. Ensuite, BANG, ENLÈVEMENT ça commence et ça n'arrête plus. On nous lance tout dans le visage et on nous gave comme rarement on l'a été durant les dernières années. On enchaîne les combats à mains nues, les gunfight, poursuite en voiture et scène de tension dans un magnifique rythme au point où on en vient à penser que Taken ne dure que 45 minutes. Ce qui ne pouvait qu'aider la faveur du film, qui se retrouve à nous empêcher de nous attarder sur les faiblesses et illogismes de l'histoire.

Pierre Morel nous avait d'abord offert Banlieue 13 , film bien con au sujet extrêmement douteux mais qui avait l'avantage d'avoir de belles scènes d'action et d'offrir un petit quelque chose de différent. Morel vient tout de même offrir un film qui encore n'a pas beaucoup de substance, mais qui est plus audacieux dans la facture et bien meilleur sur pratiquement tous les points. Le premier vingt minutes est très intéressant car Morel montre un certain talent dans la présentation de ses personnages, le premier plan où on voit notre héros explique tout. Caméra éloigné pour bien transmettre sa solitude, éclairage tamisé pour montrer l'ennui, des cartons de bouffes chinoises pour bien transmettre le concept du célibataire. Sinon, la scène dans le restaurant où Neeson rencontre sa fille et sa ex-femme est d'une très belle justesse, surtout avec l'excellent travail au montage. C'est toujours intéressant de voir du bon dans le plus convenu.

On prendra donc Taken pour ce que c'est, un film d'action débridé qui sait qu'il est de l'action et trouve tout son potentiel dans l'expérience. C'est le genre de film qui gagne beaucoup à être vu en salles plutôt que dans le confort de son salon. Pour tout ceux qui disent que le film d'action est mort, Taken est pour vous.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents