Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Reign of Fire

Publié par Tuco sur 12 Septembre 2009, 21:37pm

Catégories : #Dragon



Quinn Abercomby est un petit garçon de 12 asn accompagnant sa mère dans son travail de responsable de tunnel dans les tunnels de Londres. Accidentellement, Quinn se retrouve face à face avec un Dragon gigantesque, dormant des les abysses du sol depuis des milliers d'années et qui aussitôt, se réveille pour tout brûler sur son passage. 20 ans plus tard, Quinn est toujours vivant et chef d'une bande d'humains réfugiés qui tentent d'échapper aux attaques des milliers de dragons maintenant présent sur terre. Un groupe de militaire américain, dirigé par une bête de muscles impulsives,  arrive sans avertir au camp, se designant comme chasseurs de dragons. Un conflit de pouvoirs se fait rapidement entre les leader des deux camps, ce qui causera plus de problèmes aux survivants qu'une alliance pour combattre le mal.

L'idée de base de ce film est très intéressante, c'est un peu post nuke avec une dose de fantastique et les éléments pour fournir au niveau de l'action. Rob Bowman y va d'une réalisation qui coupe beaucoup dans le gras dans un scénario parfois assez illogique mais qui a le mérite de divertir. Dans une parfaite photographie de fin du monde et de dévastation, on y croit presque à cet univers de désolation. Les scènes d'action sont réalisés avec expertise et ont l'air assez inspiré, par contre on sent que ça l'est un peu moins dans certaines des interractions entre les personnages.  Les dragons ont beaucoup de présence quoi qu'on en voit finalement assez peu comparativement aux scènes de conflit qui sont légions. Christian Bale en fait ici très peu dans le rôle principal et se fait voler la vedette par un Matthew McConaughey, qui fait peur dans un rôle Bon/Méchant toujours 100% en intensité. On a même droit à Gerald Butler dans un rôle de buddy qui ne servira pas à grand chose dans l'histoire. Le combat final entre les trois héros et la mère Dragon est assez intense et riche en surprises et excitation, la meilleure partie du film. REIGN OF FIRE diverti et remplit parfaitement son mandat de ce côté, ne vous attendez pas par contre à rien de plus.  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents