Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


House of the Dead

Publié par Tuco sur 19 Décembre 2006, 22:12pm

Catégories : #Zombies

C'ets la semaine de relâche et des étudiants ne veulent que faire la fête. Ils louent un bateau pour se rendre sur une île avoisinante afin de prendre part au Rave du siècle. À leur arrivées, l'île est déserte... à l'exception de morts-vivants assoifés de sang qui envahissent l'endroit. Avec l'aide d'une policière aux méthodes musclées et d'un capitaine corrompu vendeur d'armes. Les jeunes feront tout en leur pouvoir pour échapper à ces monstrueuses créatures.

J'aimerais d'abord dire que j'aime bien ce film, non pas car il est bon mais bien parce que c'est une véritable merde signé Uwe Boll, un véritable malade mental qui à l'air de vouloir faire souffrir son public tout en y allant avec des scnéarios simples et ridicules. Ça donne la pétoche House of the Dead? Absolument pas, c'est un film d'action avec des zombies, c'est tout. Oublié la superbe mise en scène de Romero qui avait le don d emettre un climat de tension génial. ici, ça flingue et si on a le temps de parler de l'histoire pendant deux minutes ( Et c'est présenté de manière assez ridicule), tant mieux.

Le scnéario est probablement une des choses les plus fades, mal foutus et merdique que je n'ai jamais vu. Mélangé Prêtre espagnol, adoslescents, zombies et expériences et vous savez ce que vous avez comme résultat? DE L'INCOMPRÉHENSION À SON PAROXYSME!! Les explicatiosn sont tellement courtes et semble tellement peu importante, on voit bien que notre ami Boll se sentait obligé d'insérer, un minimum de cohérence et que pour se venger, il a changé cohérence en foutoir total.

L'acting est horrible, tous les stéréotypes y sont, on a droit à quelques plans nichons très poches. On remarque surtout le rôle du Capitaine Kirk ( oui oui!) qui après une blague fait à propos de son nm, va planter un couteau devant la main du petit homme insubordonné avec autant d'assurance qu'une truie marchant sur des talons hauts.

Ah c'est moche, mais moi, plus c'est moche, plus j'aime ça,

  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents