Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Enemy Mine

Publié par Tuco sur 21 Mars 2007, 21:58pm

Catégories : #Société future

Dans un futur lointain, Willis Davidge, pilote de combat terrien, s'écrase sur une planète volcanique après un combat contre les Drake, race qui entrevoit les mêmes objectifs coloniateurs que la Terre. Peu de temps après son écrasement, Willis découvre l'existence d'un Drake aussi écrasé sur la planète. Ensemble, ils devront faire équipe pour survivre dans un monde hostile et ils découvriront que leur espèce, malgré leurs différences, ont le potentiel de s'entendre.

ENEMY MINE a eu un étrange destin. D'abord entièrement tourné par Robert Loncraine en Islande, mais suite à des conflits apparement sur le budget du film, le projet est allé dans les mains de Wolgang Peterson qui a retourné le tout et aurait ajouté quelques éléments qui n'étaient pas prévu dans le scénario. Pour le film, oui oui, c'est un peu quétaine mais le concept s'avère 23 ans plus tard encore efficace. La leçon est quand même grosse comme un mur, il faut s'accepter sans se limiter aux différences. Mais pourtant ça fonctionne et ce en grande partie grâce à la chimie incroyable de Louis Gossett Jr et de Dennis Quaid, tous les deux magnifiques dans des rôles pouvant facilement tourner vers le ridicule. On en vient même à croire que les deux copains, malgré quelques escarmouches, vont en venir aux bisous! Et quand Shigan meurt après avoir donné naissance à un bébé, le film tourne vers un mélo pas nécessairement désagréable qui converge vers une scène d'enlèvement qui donnera quelques jolies scènes d'action dans le dernier dix minutes. Les décors sont somptueux, le costume du Drake assez sympa et on a droit à quelques créatures étranges en cours de chemin. Une approche intéressante au genre, superbement interprêté et qui va vous attendrir, car il faut bien être attendri entre deux gorefest.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents