Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Battlefield Earth

Publié par Tuco sur 9 Septembre 2010, 03:26am

Catégories : #Société future

 

 

Nous sommes en l'an 3000 et l'être humain est maintenant réduit à l'état d'esclave par les Psychlo. Race destructrice et complètement penché vers le profit, ils utilisent leur puissance pour complètement évacuer les planètes qu'ils touchent de toutes richesses naturelles. Les pauvres humains, devenus presque des hommes des cavernes, font maintenant peu le poids devant une technologie avancée qu'ils prennent pour de la magie. Un jeune par contre, Tyler, décide de quitter son clan pour découvrir la vérité. Il est rapidement capturé et emprisonné et également choisit par les Psychlo pour être un leader qui aura droit à la connaissance. Mais ce don donné par les Psychlo leur retombera au nez car Tyler, sachant ce que font les Psychlo, décide de créer une révolution.

 

Bon alors, autant vous dire que la réputation désastreuse du film produit par Travolta n'est pas mensonge, BATTLEFIELD EARTH est une horreur complète, un film de science-fiction foireux à la structure narrative suspencte mais surtout, remplit au rabord de scènes idiotes et d'acting exécrable. Souvent dans des mauvais films de ce genre, je dis souvent que les scènes d'action viennent un peu racheter la daube mais malheureusement, les scènes d'action sont également complètement foireuses. On n'y comprend pratiquement rien et quand on le comprend, c'est parce que le réalisateur, ce cher Roger Christian qui n'a plus rien fait après ce film, décide de foutre un ralenti absolument sans impact. L caméra elle, est constamment penché dans un angle dégueulasse pour... aucune raison. L'atmosphère est étrange, on dirait que le film lui-même ne sait pas dans quoi il s'embarque et ça a parfois des allures de téléfilm. Ça s'étire et ça s'étire comme c'est pas possible quand le concept ne semble pas avoir de ressources pour plus d'une heure de film. John Travolta cabotine à mort et à la limite du digeste tandis que Barry Pepper lui, fait de son mieux mais n'est guère impressionnant. Même Forest Whitaker vient se joindre à la fête avec son look complètement débile et son air béta. Mentionnons au passage mon moment préféré du film, des hommes des cavernes qui apprennent en quelques jours à piloter des jets comme des Dieux. Une merde.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents