Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Chronicles of Narnia: The Voyage of the Dawn Treader

Publié par Tuco sur 23 Décembre 2011, 23:05pm

Catégories : #Fantastique

the_chronicles_of_narnia_the_voyage_of_the_dawn_treader_mov.jpg

 

Alors que leurs frère et soeur ainé sont partis aux États-Unis, Lucy et Edmund Pevensie sont à Cambridge, vivant une vie monotone et devant subir l'attitude exécrable de leur cousin Eustace. Sauf qu'il ne faut rien de moins qu'une peinture qui prend vie pour enmener Lucy, Edmund et Estace à Narnia, sur le bateau mené par le prince Caspian. Alors que la paix règne sur Narnia, Caspian et son équipage tentent de retrouver les seigneurs de Telmar, seul moyen pour Caspian de devenir roi du royaume. Sauf que la présence d'une fumée maléfique verte vient ajouter l'idée que Narnia n'est peut-être pas encore libre du mal.

 

Visant moins l'épique, changeant la base de son histoire, maintenant orienté vers la navigation et visiblement, cherchant à viser un public un peu plus jeune, ce troisième volet de la série est probablement le moins intéressant de la trilogie, mais trouve le moyen de se défendre quand même. Si les deux premiers volets ont présenté une multitude de personnages, le troisième film reste très concentré sur les personnages, mais s'attarde davantage sur Lucy et Edmund, deux caractères jeunes, mais quand même torturés. Pour ce qui touche à ce nouveau personnage, Eustace, il est énervant à en vouloir le faire taire avec une pelle. De le voir gesticuler, crier à tout bout de champ avec sa gueule de fouine, ça m'a tapé rapidement sur les nerfs. Heureusement, son caractère va se ''transformer'' et donner une belle twist au film. Niveau look, éclairage et décors, c'est probablement le film le plus jolie des trois, ce qui est un plus. Le scénario n'est pas particulièrement intéressant je dois dire et l'intérêt y est un peu moins à la fin. Sauf que quand tout est réglé et que nos personnages doivent encore quitter Narnia, personne ne peut nier que l'émotion, y est encore même après trois films.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents