Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Edge of Darkness

Publié par Tuco sur 1 Mai 2012, 01:58am

Catégories : #Thriller et Film Noir

 

edge-of-darkness-review.jpg

 

Ça fait des années que Thomas Craven est au top du département des homicides dans la ville de Boston. Quand sa fille est sauvagement assassinnée au pas de sa porte, Craven tente de retrouver les assaillants. Alors que la police veut fermer le dossier, considérant que la simple était Thomas lui-même, ce dernier pousse son enquête et pense que les tueurs ont fait exactement ce qu'ils voulaient faire. Une compagnie en émergence, un gouvernement corrompu et un mystérieux agent secret sont au coeur d'une histoire beaucoup plus complexe que ce qu'elle semblait être.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais vraiment des attentes pour ce film. J'ai longtemps fait attendre le visionnement et finalement j'ai vu la chose et je me suis dit qu'un thriller d'enquête avec Mel gibson et Martin Campbell derrière la caméra ne pourrait pas être mauvais. Pourtant, j'ai trouvé que EDGE OF DARKNESS tombe sérieusement à plat. Dans le but de contourner un scénario déjà 1000 fois vues, Campbell décide d'y aller rentre-dedans avec des moments complètement sordides et hyper violents. La jeune fille qui se fait décoiffer à bout portant, une fille qui se fait rentrer dedans à 1000 à l'heure, un véritable massacre dans le climax etc. Trop c'est comme pas assez et on découvre assez rapidement la supercherie derrière cette surenchère qui manque complètement de réalisme. Faut le dire, les éléments implausibles sont légion et quand moi je m'en rends compte, c'est que le film manque de cohérence. Que ce soit la facilité avec laquelle Gibson atteint la maison mieux gardé que le Louvre, du méchant, les capacités meurtrières soudainement surdéveloppés de Gibson ou des drôles de hasard, on se posera souvent les mauvaises questions durant le film. Finalement une franche déception.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents