Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


The Last House on the Left

Publié par Tuco sur 30 Janvier 2011, 02:50am

Catégories : #Film Policier - Gangsters - criminels et Polar

 

Deux petites adolescentes se lient d'amitié avec un petit drogué. Pendant la consommation, le père du jeune homme, un criminel sorti de prison et sa bande arrivent. La bande amène les deux jeunes filles dans les bois, les tabassent et les viole et une d'entre elle trouve le moyen de s'échapper dans la rivière. Le chef de la bande la tire dans le dos, la laissant pour morte. La bande, en pleine tempête, demande refuge dans une maison appartenant à un riche médecin. Voilà que le couple en question a justemment comme enfant la jeune fille tirée, qui arrive dans le portrait, et causera une escalade meurtrière.

 

Alors un remake, puisqu'il semble en falloir, d'un film hyper troublant des années 70. Je ne dirai pas que l'adaptation est râté car THE LAST HOUSE ON THE LEFT est un film globalement réussi et très bien réalisé. Je décris par contre le manque de substance de la chose et l'approche linéaire qui enlève toute réflexion au profit d'un festival d'hémoglobine et de scènes chocs, ce qui n'était pas le but de l'original. C'est un film très prenant, très sinistre, avec une photographie soignée et une mise en scène imaginative. La distanciation, cruciale à la réussite de l'originale et complètement absente, ce qui fait que le film, ne se distingue plus par son propos, mais par son sujet, ce qui est bien moins impressionant et au final, bien moins efficace. Les acteurs sont sans conteste meilleur, avec des personnages un peu plus complets et intéressants. Le dernier 30 minutes entre dans l'over the top et la boucherie la plus complète, ce qui est bien divertissant, mais montre une tangente un peu facile. Un bon film donc, mais incomparable à son prédécesseur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents