Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


The Untouchables

Publié par Tuco sur 8 Juillet 2010, 00:32am

Catégories : #Film Policier - Gangsters - criminels et Polar

 

Agent des crimes économiques, Elliot Ness arrive à Chicago, déterminé à la filtré de toute corruption. Son but, détruire l'empire d'Al Capone qui contrôle la ville mais aussi les forces de l'ordre. La quête de Ness devient plus aiguisé au moment où il rencontre Jimmy Malone, un vieux policier et le plus honorable d'entre tous. Ce dernier averti Ness que si ce dernier veut mettre Capone à terre, il devra entrer en guerre contre lui. Ensemble ils recrutent un trésorier renfermé et George Stone, fraîchement sorti de l'académie de police pour former les Untouchables. Un groupe formé uniquement dans le but de détruire le règne du plus grand des mafiosos.

Sur un caneva de base très prometteur, Brian De Palma est au contrôle de SON film de gangsters ou comme plusieurs autres réalisateurs américains de grand talents, il peut offrir sa propre vision d'un milieu criminel à une époque précise. Le résultat, bien que satisfaisant et très efficace pour certains n'a cependant pas fait l'unanimité. Ce qui vient surtout rendre le film si marquant, c'est la qualité de sa réalisation lors des moments clés. De Palma est un réalisateur qui ampoule tous ses films de façons presques maniaques, s'offrant des hommages par si par là et donnant dans la démesure quand tout doit exploser. Untouchables est parfaitement dans cette catégorie, peut-être pas le film le plus attachant au niveau du gangstérisme, mais une sale expérience qu'il fait bon découvrir, plein de bonnes idées et de scènes fortes.

David Mamet est au commande du scénario, un très grand scénariste qui ici décide de plonger plus dans l'atmosphère dans l'époque que dans la résolution de l'enquête. les moments légers sont légions, les sous-quêtes forts nombreuses pendant que De Palma allonge de nombreuses scènes par sa mise en scène frivole. L'intérêt se porte davantage sur les doutes du personnage dans sa quête, sur sa relation avec son mentor et son équipe que sur ce fameux commerce de l'alcool et le personnage d'Al Capone, relégué carrément au second rang avec un De Niro, complètement caricatural. Sa performance, se rapprochant presque de celle d'un opéra tellement toutes ses lignes sont énormes, n'est certainement pas mauvaise mais sort sans aucun véritable relief tant qu'il n'est pas en relation physique directe avec le personnage de Kevin Costner. C'est d'ailleurs un problème du film, où l'emphase sur Capone ne semble pas avoir aucun lien avec le fil conducteur de l'histoire.

N'en reste quele film De Palma, de part ses influences diverses que ce soit au drame, au film d'action, au western ainsi qu'au Thriller font de Untouchables, un divertissement peut-être pas très transcendant mais assurément un travail artistique intéressant. Au niveau de l'action, la scène dans la gare de train qui est un hommage plus que direct au Cuirassé Potemkine d'Eisenstein travaille autant la tension par l'attente, un travail aussi très travaillé par un certain Sergio Leone que sur la violence et l'excitation lors d'un ralenti continu remplit de vilains qui se font tous dégommer. On peut également voir la scène de la poursuite sur le toit, rappelant par moments Vertigo d'Alfred Hitchcock comme un bel exemple de scène d'action extrêmement bine ficelé et se terminant sur une touche efficace. La scène au Canada, qui rapelle énormément les westerns américains est également intéressante pour sa candeur et à la fois son extrême violence et sa grandeur. De ce fouille-tout de bonnes scènes, on y trouvera certainement son compte.

Inégal mais très impressionnant, le film de De Palma ne se compare que très difficilement avec les Godfather, Once upon a Time in America et les Goodfellas niveau qualité, mais il vaut assurément le coup d'oeil pour son côté stylisé et son audace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents