Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Culte-O-Rama Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.

comedie

Kill and Kill Again

Tuco
Kill and Kill Again
Kill and Kill Again

Le Dr. Horatio Kane est kidnappé dans le but de créer une armée d'experts en arts martiaux qui pourra contrôler le monde. Sa fille décide de faire appel à l'aventurier Steve Chase pour le retrouver et sauver... L'HUMANITÉ! Je savais pas que c'était une suite d'un autre film, mais bon, c'est honnêtement bien peu important ici. C'est un film d'action à petit budget avec pas grands choses sauf une histoire vraiment débile et une atmosphère assez bon enfant. Le casting est super sympathique avec quelques acteurs avec de drôles de bouille avec en tête de liste, un vilain qui en fait des tonnes. On s'ennuie...

Satan Met a Lady

Tuco
Satan Met a Lady
Satan Met a Lady

Shane est un détective privée qui trouve toujours le moyen de se mettre dans le trouble, autant avec ses clients qu'avec les femmes. Il se retrouve à faire équipe avec un vieil ami et a rapidement une tâche de filature d'une magnifique jeune femme. Cependant, son partenaire meurt immédiatement ensuite et l'appartement de Shane est saccagé. Il rencontre ensuite un criminel lui parlant d'une corne que posséderait sa cliente et démarre ensuite un jeu de chat et la souris entre Shane et tout le monde autour de lui. Je vais être honnête, j'avais bien peur d'affronter ce film, qui est en fait une version...

Memoirs of an Invisible Man

Tuco
Memoirs of an Invisible Man
Memoirs of an Invisible Man

Après un accident de circonstances, Nick Halloway se retrouve invisible et pourchassé par un agent de la CIA corrompu. En voilà un bien peu mémorable dans la filmographie de John Carpenter. Le gros problème ici est le ton, MEMOIRS OF AN INVISIBLE MAN ne semble jamais vraiment trouver son ton juste, hésitant entre un drame policier et la comédie. Quand c'est sérieux, c'est étonnamment et bien mené, quand c'est drôle, c'est parfois presque malaisant. Il se cache donc dans tout ça, un film solidement fait, mais plombé par un manque de rythme et un montage déficient. Chevy Chase se débrouille bien...

Psycho Goreman

Tuco
Psycho Goreman
Psycho Goreman

Mimi et Luke ramènent à la vie sans le vouloir un ancien Dieu Alien capable de tout détruire sur son passage. Le contrôlant avec l'amulette qui la ramené à la vie, Mimi devient de plus en plus incontrôlable avec son nouveau jouet et attire des assassins de tous les coins de la galaxie. Celui-là, je l'attendais au coin de la rue et j'admets ne pas avoir été déçu. L'idée d'une comédie gore qui met toute la gomme dans les effets étaient assurément pour moi un plus et malgré des éléments imparfaits scénaristiquement, je me suis amusé comme un gamin ici. La grosse critique générale du film est le personnage...

Zombieland : Double Tap

Tuco
Zombieland : Double Tap
Zombieland : Double Tap

10 ans se sont passés depuis Zombieland et l'équipe est toujours ensemble... En fait pas vraiment parce que Wichita et Little Rock quittent subitement le groupe alors qu'une est devenue une adulte et l'autre a une peur de l'engagement. Cette dernière revient après été abandonnée par sa soeur et demande au groupe de la retrouver. Le succès du premier film devait amener à une suite, mais je ne m'attendais pas à ce que ça prenne dix ans! Au final, on a un film qui semble clairement moins inspiré que le premier film, mais qui semble encore prendre un plaisir fou à développer et présenter ses personnages....

R.I.P.D.

Tuco
R.I.P.D.
R.I.P.D.

Nick Walker a été tué dans le feu d'action alors qu'il était dans une opération policière. Sauf que voilà, il est mort, mais il n'est pas parti et il est enrolé par une force de l'ordre surnaturelle pour arrêter des esprits rénégats avec des mauvaises intentions. Il a mal à partir avec son partenaire, Roy Pulsipher, un vétéran officier borné et vieux jeu. Le vol de pièces occultes puissantes semblent mener à un un terrible plan qui pourrait mener à la fin de l'humanité, Nick et Roy répondent à l'appel pour expliquer la situation et la résoudre. Je sais que R.I.P.D. n'a pas une très bonne réputation...

Bikini Hotel

Tuco
Bikini Hotel
Bikini Hotel

Samantha hérite du Tikki Hotel que possédait son père décédé. Elle rénove le bâtiment, mais est incapable d'amener des clients. Après que des amis aient organisé une fête qui a perdu le contrôle, ils voient le potentiel d'un Bikini Hôtel où tous les employés sont en maillots suggestifs. L'hôtel concurrent au bout de la rue voit le succès du Bikini Hotel et veut à tout prix les éliminer pour détruire l'hôtel et en faire un stationnement. Une compétition sera donc mise sur pieds avec le gagnant remportant l'hôtel de l'autre. Ohlala, pourquoi je me suis aventué là. On est peut-être dans la comédie...

Gravy

Tuco
Gravy
Gravy

C'est l'Halloween et dans une Cantina Mexicaine, trois maniaques prennent le personnel en otages dans le but de les dévorer un par un. Comédie d'horreur, pas mal ce que je trouve le plus casse-gueule dans mes préférences de films et je dois dire, ce GRAVY s'en tire vraiment pas si mal. Est-ce que c'est vraiment drôle? Pas tant, mais disons que c'est sympathique en plus d'être terriblement vicieux. C'est peut-être par contre un peu poussé pour un long métrage et probablement que 20 minutes de moins aurait sérieusement aidé le film. On joue plus sur l'étrange que l'horreur, mais c'est assez bien...

Speak of the Devil

Tuco
Speak of the Devil
Speak of the Devil

Un prêtre évangéliste escroc et sa femme nymphomane achètent une maison délabrée à Los Angeles pour démarrer leur église et devenir riche. La maison est cependant construite sur une terre démoniaque et rapidement, la femme de notre prêtre fait un accord avec Satan qui change la vocation de l'église à un lieu d'adoration du Démon. Je dis souvent qu'il n'y a rien de pire qu'une mauvaise comédie. Ajouter l'horreur dans le lot est rarement convaincant, mais ce SPEAK OF THE DEVIL, plus particulièrement sa VF AUX PORTES DE L'ENFER est un des nanars les plus incroyablement débile que j'ai eu la chance...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>