Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Culte-O-Rama

Le Culte-O-Rama

Pour l'amour des films de genres. Des articles et commentaires sur des films gros budgets ou très obscurs qui sont tombés sous l'attention de Tuco.


Haunting in Connecticut

Publié par Tuco sur 7 Septembre 2009, 16:32pm

Catégories : #Fantôme


Quand la famille Campbell déménage dans le nord du Connecticut, ils sont bien loin de se douter que la rustique maison victorienne cache une sombre histoire. Non seulement elle était une ancienne maison funéraire mais les premiers propriétaires avaient également un fils clairvoyant qu'ils utilisaient comme contact avec les esprits des morts. Il semblerait que l'esprit du jeune garçon, qui contient avec lui celle d'une centaine d'âmes torturés hantent encore la maison et terrorisent l'innocente famille qui tentera par tous les moyens de régler la situation.

  Basé apparement sur des faits réels et aillant eu un certain succès en salle qui mènera probablement à une suite médiocre et quatre autres directement en DVD. On se retrouve avec un film dont la base peut sembler intéressante et s'intéresse à un côté très peu exploité des films de fantôme traditionnel, la nécromancie. Le potentiel est là, mais à la place de vouloir faire un film qui se distingue, le réalisateur a plutôt opté pour un film d'horreur hyper traditonnel et clichés, bourré jusqu'au bord d'hommages subtils ou pas pantoute tout en y injectant une touche de christiannisme presque dérangeante. L'horreur se limite surtout aux effets de surprise que nous connaissons tous et l'histoire est ennuyante et sans grand intérêt. En fait on a l'impression de voir un film d'horreur pour ados avec conflits et situations hypers superficielles, de l'horreur de base et un ou deux moments creepy pour ne pas qu'on oubli le film en sortant de la salle. Comme dans un autre film de fantôme au moins 25 fois meilleur, on a droit à une fausse fin qui nous mène à une autre beaucoup plus intense. Finale intéressante mais qui détonne avec le reste du récit. Le point positif que je garde de cette expérience sont les performances très convaincantes des acteurs, Virginia Madsen est non seulement encore une femme splendide, mais elle est surtout une putain de bonne actrice. Le jeune Kyle Gaggner est très surprenant dans le rôle du jeune malade qui refuse de se laisser faire et Elias Koteas, acteur que j'adore, vient faire son tour dans un rôle de révérend. Faut voir pour ce faire une idée, mais je ne suis pas impressionné.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents